domaine de la Toupie vin du roussillon

Domaine La Toupie | Fine Fleur

Domaine La Toupie | Fine Fleur
Posté le
Catégories : Non classé
Mots clés : , , , , , , , , , , , , , ,


Domaine La Toupie 2018 | Fine Fleur vin blanc AOP Côtes du Roussillon

Le mois de Mars débute, les plantes s’épanouissent, le Printemps arrive à grand pas et quoi de plus poétique que de vous présenter un vin nommé Fine Fleur ?

Avant de commencer cette délectable note de dégustation je vais vous parler un peu du Domaine où est produit ce vin.

Tirant son patronyme de l’héritage familial d’une toupie gyroscopique, c’est plus qu’un simple nom c’est une allusion précise que voulait transmettre le vigneron. En effet « La Toupie » est symbole d’équilibre, que ce soit dans la vie ou dans le vin, c’est primordial.

C’est donc en 2012, proche du village de Maury, à 25km de Perpignan qu’est né Le Domaine La Toupie.

C’est dans ce terroir aux multiples visages que Jérôme Collas (ingénieur agronome, œnologue puis vigneron) s’exprime par passion et pour le plaisir du goût. Blotti au pied du Canigou, sur les contreforts des Pyrénées, son vignoble s’étend sur 12 hectares dans les Terres du Fenouillèdes.

Le domaine de la Toupie y produit des vins d’Appellation d’Origine Protégée Côtes du Roussillon, Côtes du Roussillon Villages et Maury.

Découvrons la cuvée : Fine Fleur

Fine Fleur est donc un vin blanc d’Appellation d’Origine Protégée Côtes du Roussillon composé majoritairement de Grenache Gris (49%), de Grenache Blanc (25%), de Macabeu (25%) et enfin de Carignan blanc (1%) évoluant sur deux types de sols : galets roulés calcaires et schistes noirs.

Tout comme le domaine, le nom « Fine Fleur » n’a pas été attribué au hasard. C’est en fait la fine fleur de leur vigne, la quintessence de ce que peut produire d’anciennes vignes qui est assemblé pour produire ce vin. En bref : le meilleur.

Pour cette cuvée, la vendange est manuelle et les raisins issus de vieilles vignes de plus de 50 ans sont pressés directement à l’entrée en cave. Une fermentation basse température est initiée en cuve inox thermorégulée. Très rapidement par la suite, le moût de raisin (jus qui n’est pas encore fermenté) est enfûté (mis dans des fûts de chêne). L’élevage dure plusieurs mois (De fin Août au Printemps) et durant ce processus, l’une des deux options est choisie : soit le bâtonnage classique (Action consistant à remettre en suspension les lies du vin) qui sera régulier afin d’harmoniser les risques d’oxydation induits par les parois et le trou de bonde du fût ou bien un système nommé Oxoline.

domaine_de_la_toupie_fine_fleur

Ce procédé à les mêmes objectifs, c’est la manière qui diffère : les fûts sont disposés sur une structure à galets roulants qui permet de les faire tourner sur eux même librement, évitant ainsi d’ouvrir la bonde du fût.

Ces méthodes permettent de développer des arômes complexes, un échange avec le bois, de préserver la pureté du fruit et d’offrir une couleur nuancée au vin.

La dégustation du vin blanc !

Fine Fleur dévoile une timide robe pâle aux reflets dorés. Au nez c’est très floral, subtilement boisé.

Après aération, ce sont des arômes d’agrumes qui prédominent et une douce note iodée se dessine. C’est une tentation à laquelle on ne résiste pas longtemps. En bouche c’est tout un terroir et un savoir-faire qui s’expriment. Il y a une belle amplitude, de la fraîcheur et une sensation d’onctuosité très bien équilibrée.

Cette cuvée est harmonieuse, elle transmet délicatement cet échange qu’elle a eu avec le bois de la barrique durant son élevage. Des saveurs salines viennent saisir les papilles et provoque une sorte de dépendance…

On ne quittera pas la table tant que la bouteille ne sera pas terminée.

En ce qui concerne l’accord mets et vin, même si Fine Fleur se suffit à lui-même il peut sublimer :

  • Un entremet de coquillages et crustacés, avocat et mandarine

Ou bien

  • Des suprêmes de poulet farcis au caviar d’aubergines

Si ce vin vous a charmé n’hésitez pas à vous rendre au Domaine ou chez votre caviste vous trouverez Fine fleur à 13€.

Partager :

A propos de l’auteur



Audrey Martineau

Audrey Martineau

Vivant dans les Pyrénées Orientales depuis mon adolescence je me suis découvert une passion pour le vin. Etant enseignante, je ne fais qu'étoffer cette passion lors de mon temps libre ou je me fais un plaisir de découvrir les cuvées du département. C'est toujours pour moi un réel plaisir d'apprendre à dévoiler les secrets que détiennent les bouteilles.

Voir tous les articles rédigés par cet auteur

Laisser un commentaire