Château de L’Ou : Infiniment

Château de L’Ou : Infiniment
Posté le
Catégories : Château de L'Ou, Vin rouge
Mots clés : , , ,


Nous nous retrouvons cette semaine dans la plaine du Roussillon, proche de la ville de Montescot, avec le Château de l’Ou.
Signifiant l’œuf en catalan, son nom provient de l’implantation du domaine sur un relief de type ovoïde.
Vinifiant depuis 1999, Séverine et Philippe Bourrier sont à la tête de 40 ha de vignes. Ces dernières sont conduites en agriculture biologique entre la plaine du Roussillon et ses marnes alluvionnaires mais également la haute vallée de l’Agly avec ses schistes noirs et bruns.

Nous présentons aujourd’hui une de leur cuvée phare en vin rouge sec, l’infiniment de l’Ou 2015.
Cette dernière est composée dans son intégralité de Syrah à petit rendement :15hl/, les raisins récoltés manuellement sont ensuite vinifiés et élevés en barrique pour une durée de 12 à 14 mois afin de donner un vin d’une concentration et d’une finesse exceptionnelle.
D’une robe grenat profond aux reflets légèrement pourpres, ce vin se veut dans sa période de prime jeunesse ; des larmes abondantes témoignent d’un bon support en alcool.

Le nez séducteur exhale des arômes évoluant sur des petites baies noires comme le cassis et la myrtille, complimentés par des notes de violette et de poivre blanc.

En bouche la partition aromatique reste identique avec l’ajout de fines notes réglissées et vanillées.
Le vin se révèle complexe et se dote d’une belle structure, de tanins soyeux ; pour finir sur une finale fraîche, longue et savoureuse.
Un vin qui pourra attendre quelques années mais qui est prêt à boire dès à présent à une température de 16°c pour l’apprécier au mieux.

Un accord appréciable pourra s’effectuer sur un faux filet de bœuf Aubrac au poivre flambé au whisky ; un faisan farci aux morilles et châtaignes ; un canard grillé, sauce au vin rouge et échalote ou tout simplement un steak d’agneau de sisteron au barbecue avec une poêlée forestière.

Pour un éventuel achat chez le vigneron ou votre caviste le prix de vente de cette bouteille s’articulera autour des 18 euros.

Partager :

A propos de l’auteur



Quentin Figueres

Quentin Figueres

Passionné par la sommellerie et l'œnologie et ayant vécu toute ma jeunesse en Roussillon, j'essaye aujourd'hui de partager ma passion à travers ces quelques lignes.

Voir tous les articles rédigés par cet auteur

Laisser un commentaire