Cazes-john-wine-vin-sans-sulfites

Cazes | sans sulfite John Wine

Cazes | sans sulfite John Wine
Posté le
Catégories : Maison Cazes, Vin sans sulfite
Mots clés : , , ,


John Wine LE vin sans sulfite

Nous partons cette semaine aux abords de la charmante commune de Rivesaltes à l’est de la vallée de l’Agly, célèbre pour ses appellations de vins doux naturels, c’est l’un de ses domaines emblématiques : le domaine Cazes que nous allons découvrir aujourd’hui avec cette cuvée sans sulfite ajouté.
Créé en 1895 par Michel Cazes, ce domaine tenu actuellement par Emmanuel constitue un véritable modèle de développement économique, conduisant 220 hectares de vignes en biodynamie, le domaine compte également des chambres d’hôtes, un restaurant réputé pour la qualité de sa cuisine.
Poursuivant sa croissance le domaine a acquis en 2012, des vignes sur le cru de l’AOC Collioure/Banyuls en reprenant le Clos des Paulilles, inspiré du nom de la magnifique baie éponyme sur laquelle le domaine est implanté.

L’élaboration

Est mis à l’honneur cette semaine un vin rouge sec plutôt atypique puisqu’il s’agit d’une cuvée sans sulfites ajoutés.
Pour les personnes ne connaissant pas ces derniers ; les sulfites ou dioxyde de soufre sont des substances ayant un rôle antiseptique et antioxydant permettant aux vins de préserver leurs arômes et leurs structures.
Ils sont créés de façon naturelle par les levures qui transforment le mout de raisin en vin mais sont aussi ajoutés par voie externe.
Vinifier un vin sans sulfites ajoutés est tout à fait possible et cohérent mais cela demande aux vignerons des efforts beaucoup plus importants lors des vinifications et des technologies parfois très couteuses, afin d’éviter d’éventuelles déviances aromatiques et structurelles.
Intitulé John Wine en référence au cowboy solitaire en métaphore d’un vin sortant des sentiers battus, cette cuvée 2016 est un assemblage de 50% syrah, 40% grenache, 10% mourvèdre provenant de vignes sur sol argilo-calcaire avec débris de schistes et galets siliceux, avec un faible rendement de l’ordre de 30 hl/ha.
La vinification et l’élevage ont été effectués en cuve avec une mise en bouteille vers la fin de l’hiver suivant la récolte.

Cazes-john-wine-vin-sans-sulfites

Dégustons-le !

Cazes, John Wine, se révélant d’une robe rouge rubis profonde aux reflets pourpres, s’accompagne de larmes colorées et abondantes qui témoignent d’un bon support en alcool.
Le nez s’exprime sur le registre de petits fruits forestiers rappelant la framboise, la myrtille, l’aronia noir pour terminer sur des notes de cerises griottes.
En bouche l’aromatique assure une continuité complimentée de notes élégantes d’épices ; le palais se veut suave et concentré, empreint d’une agréable fraicheur et de tanins soyeux ; la finale quant à elle se révèle sur la longueur et la gourmandise.

Ce vin rouge sans sulfite ajouté pourra se servir à 15 °c pour en apprécier toutes ses subtilités, il se révèle par ailleurs près à boire dès maintenant après une légère aération.
Un accord met et vin pourra s’effectuer sur une salade de mâche aux gésiers de volailles confits et pignons de pin ; un onglet de bœuf Angus grillé, un confit d’oignons doux des Cévennes et pomme duchesse au paprika ou tout simplement sur une tartine au jambon cru de la maison Casteil frères (ELNE) gratinée au four.

Pour un éventuel achat chez le vigneron ou votre caviste le prix de vente de cette bouteille s’articulera autour des 9 euros.

REMARQUE DU BLOGUEUR : le vin à l’ouverture était difficile à la dégustation des tanins, acidité et amer trop prononcées avec une bouche complètement fermée aromatiquement.
Ce n’est qu’au bout du troisième jour que le vin c’est ouvert, cela m’a surpris car le vin a radicalement changé c’était une merveille, c’est la premier fois que je vois un vin comme ça dont la structure change radicalement car d’habitude cela concerne juste les arômes et les tanins. Il faudra donc proposer un carafage !

Partager :

A propos de l’auteur



Quentin Figueres

Quentin Figueres

Passionné par la sommellerie et l'œnologie et ayant vécu toute ma jeunesse en Roussillon, j'essaye aujourd'hui de partager ma passion à travers ces quelques lignes.

Voir tous les articles rédigés par cet auteur

Laisser un commentaire