Abbé Rous, Malis, Rosé, Côtes du Roussillon 2018

Abbé Rous, Malis, Rosé, Côtes du Roussillon 2018
Posté le
Catégories : Abbé Rous, BLOG


Cette semaine, chers épicuriens, nous nous rendons dans une cave coopérative de Banyuls-Sur-Mer. Une cave qui réunit 750 vignerons, 1150 hectares de vignes et l’incommensurable envie de créer de Grands Vins de Banyuls & Collioure. Vous avez deviné ? C’est la cave de L’Abbé Rous évidemment. Aguerrie, elle dispose d’un savoir-faire unique, d’une prodigieuse expérience, et d’une grande exigence, ce qui permet à cette cave de fournir une large gamme d’une très grande richesse.

Cerné par les 4 ports de Collioure, Port-Vendres, Banyuls -sur-mer et Cerbère, le vignoble s’étend sur 1800 hectares entre mer et montagnes. Le sol est composé de schiste et la culture se fait en terrasse, cela impose donc un travail manuel.

Idéalement situé, la vigne ne subit pas la sécheresse grâce à son sol, elle bénéfice de la Tramontane et d’un ensoleillement d’environs 300 jours par an. La viticulture pratiquée est respectueuse de l’environnement et les vignerons tendent vers l’agriculture raisonnée.

Parlons maintenant du Malis, un vin rosé de 2018, en appellation protégée Côtes du Roussillon fournit par le cellier de L’Abbé Rous. Comme cité plus haut, les vignes exploitées se trouvent sur les contreforts des Pyrénées, et ses vendanges sont manuelles.

Le sol de schiste, le calcaire de la plaine fournissent aux 3 cépages composant le Malis (Syrah 70%, Grenache Noir 20% et Carignan 10%) une typicité particulière. Ce rosé est obtenu par saignée (après quelques heures de macération, une partie du jus contenu dans la cuve est libéré, il aura déjà pris une teinte rosée, il sera vinifié à part. La partie restante de la vendange se trouvant dans la cuve est laissée afin de produire un vin rouge). Une fois les jus soutirés, la fermentation se fait en cuve thermo-régulée en dessous de 20°.

La dégustation :

La robe est bois de rose (typique des vins rosés du sud-ouest). Au nez c’est très gourmand. : des effluves de fraises, celles du jardin, vous savez celles dont le parfum est intense et si présent qu’il s’imprègne sur les mains qui les ont touchées.

En bouche, c’est une friandise. Léger, fruité, facile à boire sont les synonymes parfaits pour le Malis. À dire vrai, on pourrait même l’assimiler à un cocktail vu l’aisance avec laquelle le verre se termine. Imaginez-vous en ces périodes caniculaires, l’envie intense de se désaltérer, servez-vous un verre de Malis, vous serez séduit par sa fraîcheur.

Pour l’accord mets et vin, tout en simplicité, mariez le Malis avec un filet de rouget grillé sur du pain tomate, de jeunes pousses avec un trait d’huile d’olive. Délicieux !

Je vous donne rendez vous au domaine ou chez votre caviste, vous trouverez la bouteille de Malis rosé à 4.60€.

Partager :

A propos de l’auteur



Audrey Martineau

Audrey Martineau

Vivant dans les Pyrénées Orientales depuis mon adolescence je me suis découvert une passion pour le vin. Etant enseignante, je ne fais qu'étoffer cette passion lors de mon temps libre ou je me fais un plaisir de découvrir les cuvées du département. C'est toujours pour moi un réel plaisir d'apprendre à dévoiler les secrets que détiennent les bouteilles.

Voir tous les articles rédigés par cet auteur

Laisser un commentaire